Date

15 septembre 2021

Heure

13h00 ET

 — 14h00 ET

Lieu

Webinare

L’histoire du secteur caritatif est profondément ancrée dans les inégalités et les injustices, et culmine dans des systèmes de racisme, de patriarchie et d’autres formes de discrimination qui continuent de servir un groupe détenteur du pouvoir tout en oppressant d’autres. Les populations qui méritent l’équité, notamment les Autochtones, les Noirs et d’autres populations racialisées continuent de chercher des opportunités d’auto-actualisation et un sens d’appartenance au sein des communautés et des institutions qui les soutiennent. Les fondations communautaires jouent un rôle important pour changer les inégalités de pouvoir, aborder les préjudices et redresser les injustices historiques. Comment les fondations communautaires peuvent-elles entamer leur parcours vers la reconnaissance des inégalités et jeter une nouvelle base fondée sur le respect et l’équité? Comment les fondations communautaires peuvent-elles renforcer leurs liens avec les communautés des personnes de couleur et d’autres groupes méritant l’équité, tandis que les membres de la communauté, les employés et les personnes ayant le potentiel de contribuer le plus à un secteur plus robuste? 

Cette séance se penchera sur : 

  • L’étude de la philanthropie basée sur la confiance et les concepts en équité et inclusion 
  • L’intersectionnalité : une approche sexospécifique à l’équité raciale et la philanthropie 
  • L’étude des obstacles physiques, institutionnels et d’attitude à l’inclusion

Ruth Mojeed, The Inclusion Project

Cet événement se déroulera en anglais avec une interprétation simultanée en français.